Neuf-Brisach

L'ouvrage de Heiteren


Construit en 1909, ce petit ouvrage d’infanterie fait partie de l’enceinte défensive qui constituait la tête de pont défensive de Breisach. Avec le fort Mortier, c’est le seul ouvrage conservé de cette enceinte, tous les autres ayant été détruits par les français à la fin des années 1920 de craintes qu’ils ne servent à l’ennemi lors d’une offensive.


Je ne peux que vous recommander de consulter le site du Docteur Jean-Marie Baillet qui décrit parfaitement l’ouvrage http://fortifications.fr/Neuf-Brisach/Fort%20de%20Heiteren/Fort%20Heiteren.html . Je me bornerais donc à vous partager quelques photos commentées et le fruit de mes recherches sur la période de l’entre deux guerre et les ouvrages qui constituaient cette enceinte particulièrement méconnue.


En 1925, l’ouvrage abrite 4 pièces de 75mm pour la défense contre avions. La commission qui préconisa à cette époque de le conserver moyennant quelques travaux : fermer la gorge en prolongeant le réseau antipersonnel allemand, modifier le cheminement de l’entrée jugé trop exposé aux tirs ennemis, réaliser un parapet d’infanterie sur la gorge de l’ouvrage pour couvrir l’ouest, protéger les entrées par des parapets de terre. Ces travaux ne semblent pas avoir été réalisés.


Vue aérienne de l'ouvrage. La baraquement de l'entrée de l'ouvrage est postérieur à la seconde guerre mondiale.

Essai 1

Autre vue générale, moins plongeante, permettant de mieux lire le faible relief de l'ouvrage. Le seul obstacle étaient un réseau de fil de fer barbelé qui subsiste encore à certains endroits.

Essai 2

Cette vue, prise face au front de l'ouvrage, nous montre la symétrie de l'ouvrage. 

Caponière de front : peut-être que ce terme est erroné, mais il résume parfaitement l'ouvrage qui dessert le parapet d'infanterie. Des embrasure flanque l'arrière du parapet, ultime défense de l'ouvrage.

PrécédentPage 1 sur 3